Archive pour le mot-clef ‘communauté de commune’

L’installation de Powéo au menu du conseil.

Mercredi 11 mars 2009

Voici un extrait du journal “La Montagne” du 31/12/2008 :

Étude de projet d’implantation d’une entreprise industrielle. Lors de la réunion de travail du conseil du 7 novembre avec le préfet, le directeur de la DDE, et les représentants de la SAFER et la Communauté de communes du Pays Dunois, le Conseil Municipal a été informé du contexte et des grandes lignes du projet d’implantation d’une entreprise industrielle sur la comptine, la société Poweo. Cette entreprise réfléchit à la construction d’une usine de production d’électricité de 400 MW ou 800 MW sur un site d’environ 12 ha. Ce jour, afin de donner une réponse au préfet et à Poweo, il s’agit pour le Conseil municipal de voter sur le principe de l’approfondissement de l’étude de ce projet. Le détail du pré-projet, les nuisances, les conditions du respect de l’environnement, etc., feront l’objet d’une consultation, de discussions avec les habitants par des réunions publiques afin que chacune et chacun puisse s’exprimer sur ce projet. Après débat et à partir de ses responsabilités, le conseil se prononce sur le principe du projet : 11 pour, 3 contre et 1 abstentions.

Bonjour, bienvenue dans un espace de verdure !

Jeudi 26 février 2009

L’objet de ce blog est de vous informer sur ce qu’il va se dérouler dans un espace de verdure…

La commune : Saint-Sébastien ; c’est ici.

Département : Creuse

Région : Limousin

Tout a commencé le 23 Novembre 2008 lorsque le conseil municipal à validé l’approfondissement d’une étude envisageant la construction d’une centrale thermique à gaz de 400MW à 800MW pour le compte de POWEO.

Sans informations préalables auprès de la population concernée et en avançant le seul argument financier, le projet a ensuite été validé par la Communauté de commune des Pays Dunois lors de son conseil communautaire du 22 Décembre 2008.

Entre ces deux dates, les questions que certains agriculteurs commencent à se poser sont balayées par un courrier du Préfet au syndicat agricole (FDSEA). Voie par laquelle il avait été sollicité.

Extrait de ce courrier daté du 15 Décembre 2008 :

« L’implantation d’une centrale d’électricité de grande puissance (800 voire 1200 MW) représente un investissement considérable d’un demi milliard d’euros, investissement tel que l’on n’en trouve pas d’équivalent dans le passé dans notre département : cet investissement est générateur de richesse en faveur de tout le territoire (particuliers, agriculteurs, communes, communautés de communes et conseil général) du fait de la péréquation de la fiscalité locale qui apporterait à notre département un surcroît de richesse considérable dont personne ne peut contester qu’il a grand besoin. Sans même évoquer les centaines d’emplois temporairement nécessaires à la création d’une telle unité durant 2 ou 3 ans. Ce seront plusieurs dizaines d’emplois pérennes qui seront créés sur le site. »

On notera la différence de puissance avancée …

Quelques articles des médias locaux ont tenté de nous faire croire que les habitants, les riverains n’avaient pas leurs mots à dire, le silence des élus aidant…

En réaction, nous avons décidé la création d’une « Association pour le respect du patrimoine rural et de la qualité de vie de Saint Sébastien et ses environs ».


QUI SOMMES NOUS ?


Nous sommes une association citoyenne loi 1901, indépendante de toute action politique ou idéologique.

Nous nous regroupons pour répondre au besoin d’information que tout citoyen est en droit d’obtenir dés l’instant ou un projet d’une telle envergure est à l’étude sur sa commune.

Nous pensons que ce projet d’implantation d’une centrale thermique combinée au gaz présente de nombreuses incohérences et appelle une réflexion approfondie, constructive et citoyenne que nous voulons mener avec vous afin d’engager les actions qui s’imposent.

Car même si une centrale combinée à gaz est effectivement moins polluante qu’une centrale au charbon ou au fioul, l’utilisation d’une énergie fossile épuisable pour la production d’énergie est aujourd’hui rétrograde et en opposition au Grenelle de l’environnement. La production d’énergie doit impérativement s’orienter vers les énergies renouvelables.

Venez nous rejoindre : signez notre pétition en ligne ou celle qui circule dans vos villages, adhérez à l’association.

Ne laissons pas les autres choisir à notre place, mobilisons nous,     agissons !


Membres du bureau:

Présidente : Muriel Bourdier, enseignante

Vice-président : Bernard Brunaud, exploitant agricole

Vice-président : Jean – Claude Chateignier, exploitant agricole

Trésorière : Berdanette Tropee, comptable

Trésorier adjoint : Jacky Guillot, retraité

Secrétaire : Martine Bourgoin, retraitée

Secrétaire adjoint : David Doumeng, ingénieur